Dès le 26 juillet, s’ouvrira à Montgenèvre le troisième volet du Festival de Jazz in Montgenèvre : « Jazz aux Frontières », avec à l’affiche de nombreux artistes en vogue tels que : Médéric Collignon, Eric Légnini feat. Hugh Coltman, Troc (André Cécarrelli, Jannick Top, et Alex Ligertwood), Charles Pasi, ou encore China Moses & Raphaël Lemonnier.

Cette édition 2012, qui se déroulera sur quatre jours, sous le signe d’un voyage jazz autour du monde, s’inscrit volontairement dans un esprit de continuité par rapport aux précédentes éditions. En effet, forte du succès de « Jazz in Montgenèvre » en 2010, puis de « Jazz aux Frontières » en 2011 , la station transfrontalière renouvelle l’expérience à travers l’organisation d’une manifestation estivale « colorée », enrichie d’une programmation de qualité, teintée d’influences diverses.

A cette occasion, Montgenèvre accueillera des artistes venus des quatre coins du monde, de l’Europe, ou en passant par l’Afrique. Conjointement, afin d’illustrer cet intermède musical, une exposition photographique sur les précédentes éditions, sera dévoilée à cette occasion. Montgenèvre, à travers ce Festival, tend à enrichir sa programmation culturelle en faisant appel à des artistes de renommée internationale, comme Maceo Parker en 2010, Omar Sosa ou Eric Truffaz en 2011, et en peaufinant son image de marque au-delà des frontières.

Cette édition s’inscrit une nouvelle fois dans une politique de diversification de l’offre touristique. En effet, depuis maintenant deux ans, Montgenèvre travaille sur une programmation événementielle axée de plus en plus sur la culture musicale et cinématographique.

Concert d’ouverture, le jeudi 26 juillet à 21h :

Médéric Collignon, élu révélation de l’année aux Victoires du Jazz 2007, puis artiste de l’année aux Victoires du Jazz 2010, il s’est illustré dans de nombreux styles : Salsa, Bal, Be-Bop Jazz 60′-70′, Funk, Trash, New Orléans, R’n'B, Jazz contemporain, Jazz moderne, Ethno-Funk, Électronique, et utilise maintenant des effets électro, multi pads, bientôt un petit clavier avec vocodeur, et des jouets en tout genre.

After, le jeudi 26 juillet :

San Fuego (l’esprit Gitan), ce groupe, qui propage sa passion pour la musique « Gypsie » depuis 25 ans, est composé de chanteurs guitaristes, d’une danseuse et percussionniste alliant la danse Orientale et le feu de l’âme Gipsy.

Le vendredi 27 juillet à 21h :

Eric Légnini feat. Hugh Coltman, entre pop-folk, afro-beat, soul ; il a notamment participé à l’élaboration de l’album de Claude Nougaro, « La Note Bleue ».

After, le vendredi 27 juillet :

Hugh Coltman, chanteur et musicien anglais, aussi bien influencé par le jazz, le blues, et la soul, il compose à présent son album en s’inspirant aussi bien de Stevie Wonder que de Leonard Cohen.

Le samedi 28 juillet à 21h :

Troc, groupe de fusion jazz-rock composé d’André Cecarrelli à la batterie, Jannick Top à la basse, et Alex Ligertwood qui a été le chanteur de Santana, ainsi que de jeunes musiciens tels Amaury Filliard à la guitare et Julian Mazzariello au fender Rhodes.

After, le samedi 28 juillet :

Mounam & The Soul Funk Soldiers, groupe doté d’une section rythmique (basse, batterie, guitare) et d’une section cuivre, afin de faire revivre la Soul / Funk music afro-américaine des années 60 et 70. Mounam, au chant, s’illustre à travers un répertoire de reprises Soul, Jazz, Funk, Reggae et Blues.

Concert de clôture, le dimanche 29 juillet à 20h30 :

Charles Pasi, chanteur, guitariste et harmoniciste, il est passionné par le blues, le jazz, le rock et les musiques du monde. Engagé sur la tournée de Carla Bruni, invité dans divers festivals de jazz et de blues, il a également composé des musiques de film comme Actrices de Valeria Bruni-Tedeschi, et Cinemande Yann Moix. Il s’est aussi fait remarqué aux Etats-Unis, en remportant le Memphis World Blues Challenge.

Concert de clôture, le dimanche 29 juillet à 22h :

China Moses & Raphaël Lemonnier, duo ayant réalisé un disque, « This One’s For Dinah » et un spectacle,« Gardenias For Dinah », rendant hommage à Dinah Washington, surnommée « The Queen of the Blues ». China Moses, alliant un répertoire soul en français et en anglais, teinté de rock et de blues, a chanté sur les albums de nombreux artistes (Neg’Marrons, Diam’s, Sinclair, Princess Aniès, Cunnie Williams, etc.). Quant à Raphaël Lemonnier, plus centré sur le jazz, il s’est produit dans de nombreuses manifestations : Tanjazz (Tanger), Jazz in Montauban, 24h Swing de Monségur, et il écrit des musiques pour la TV comme Arte.

After, le dimanche 29 juillet :

Hawa – Motown & Soul, chanteuse de soul, funk, gospel, elle a travaillé aux côtés d’artistes français à l’instar de Diam’s, Waller ou Lizz McComb, à l’international.

Jazz aux Frontières 2011 :